La Boutique

Sélectionnez une catégorie et visitez notre boutique

Moto

Publié le 19 juin 2020

0
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

Essai moto sportive Elf 5

La dernière de la lignée

L’ultime expression de la philosophie de conception de motos d’ELF fut l’ELF5, elle-même évolution de l’infructueuse ELF4 et qui a permis à Ron Haslam de terminer à la 11e place du Championnat du Monde 500 GP en 1988 avec deux septièmes places à Spa-Francorchamps et Brno comme meilleurs résultats. Dans la mesure où il a terminé dans le tableau final devant Randy Mamola (dont la Cagiva était handicapée par des pneus Pirelli) et Patrick Igoa sur la Yamaha V4 de 1987, ELF pouvait à juste titre affirmer que son objectif avait été atteint en prouvant que sa lignée de motos alternatives initiée en 1978 et désormais équipée de moteurs Honda NSR500 V4 de 1987, était capable de rivaliser avec les machines d’usine de conception conventionnelle. Dans quelle mesure cela était-il dû au pilotage déterminé d’Haslam ? Nous ne le saurons jamais. Mais le fait que Ron souffrait d’un ulcère à l’estomac durant la majeure partie de la saison fait que ses résultats et ceux de l’ELF5, sont encore plus louables.

 

 

Ayant piloté la plupart des modèles ELF précédents à un moment ou à un autre, j’avais hâte de goûter aux évolutions de la dernière de la lignée, d’autant plus que j’avais précédemment pu tester la NSR500 de Wayne Gardner, sacré avec le même moteur que l’ELF5 mais utilisant un châssis plus conventionnel.

 

Les adieux aux Grands Prix organisés par ELF sur le circuit Paul Ricard à la fin de la saison 1988 m’ont offert cette opportunité. L’expérience était d’autant plus intéressante qu’elle permettait de rouler aux côtés de Ron Haslam, l’homme qui mena le team français au succès en GP 500 lors des trois saisons précédentes.

 

🔗 Lire la suite de l’article sur LeRepaireDesMotards.com

Tags :



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut ↑

PLUS DE 90 MAGASINS !

Découvrez tout l'univers motard, casques, blousons, gants, bottes, accessoires, bagagerie & pneumatiques dans le centre Moto Axxe le plus proche de chez vous ! Montpellier, Nantes, Bordeaux, Rennes, etc.

Vos Pneus Moins Chers

Commandez vos pneumatiques

Nouveaux Catalogues

Consultez nos Catalogues

La Station Rapide

6 points de contrôle gratuits !

Nos magasins sont équipés d’une station de service rapide professionnelle pour être au plus près de vos besoins et de votre emploi du temps.
Plus d'infos sur la station

Votre Carte Maxxi+

Remise immédiate jusqu’à 10% !

Avec votre Carte Maxxi+ achetez votre équipement en magasin au meilleur prix du marché. Le prix Carte Maxxi+, le conseil en plus
Plus d'infos sur la carte Maxxi+


  • Actualités Récentes

    • Découvrez MotoGP™ Ignition Champions

      Une nouvelle manière de profiter de votre sport préférée débarque ! Nous avons précédemment annoncé que le premier mode de jeu MotoGP™ Ignition serait lancé après le MotoGP™ Ignition Marketplace ;]

    • Réduction du niveau sonore des compétitions motos

      La FFM s’engage à durcir sa règlementation De 2 à 7 dB de moins dès 2024 selon les catégories Si les deux-roues motorisés présentent de nombreux avantages, comme permettre de ;]

    • La norme d’homologation des casques ECE 22-06

      Des tests plus complets et plus stricts qu’avec 22-05 Le dernier règlement obligatoire depuis 2022 Durant près de 20 ans, les normes d’homologation des casques motos en Europe sont restées ;]

    • Disparition en vue pour au moins 20 motos

      Les quatre constructeurs japonais ajustent leurs gammes. Mise en place d’une nouvelle norme au Japon dès novembre. Dans le cadre de la lutte contre les émissions polluantes des véhicules, la ;]

    • Sportive Yamaha R1 Race

      Une nouvelle variante dédiée à la piste pour 2023 La FIM liste un nouveau modèle pour la saison prochaine Yamaha serait-il en train de préparer une évolution de sa sportive ;]

    • MotoGP™ : Bagnaia frappe un grand coup à Assen

      L’Italien, clairement au-dessus du lot, s’impose au terme d’une course marquée par cet accrochage entre Fabio Quartararo et Aleix Espargaró.   Le cavalier seul de Bagnaia   Ce dimanche, on ;]